Partner im RedaktionsNetzwerk Deutschland
HomePodcastsHistory
RFI - La marche du monde

RFI - La marche du monde

Podcast RFI - La marche du monde
Podcast RFI - La marche du monde

RFI - La marche du monde

add

Available Episodes

5 of 23
  • Rwanda: face au génocide, dans les archives d’Ibuka
    Nous sommes à Kigali, au début de l’année 2022. En blouse blanche, gants et masques, des rescapés du génocide des Tutsi trient les documents administratifs accumulés, depuis 1995, par leur association Ibuka. Des montagnes de papiers recouvrent des dizaines de tables autour desquelles Vincent, Egidie, Gilbert, Karim, Innocent, Marie et tous les autres se sont regroupés pour les classer, selon leur origine géographique ou thématique… Il y a la pile du district de Gasabo ou de Nyanza, mais aussi la pile «Justice» ou la pile «Grands tueurs». Des mots inscrits à la main sur des feuilles blanches scotchées au bord des tables. Face aux archives, c’est parfois sa propre histoire qui apparaît, celle de sa commune, de ses voisins ou de sa propre famille. Et c’est parfois insoutenable. Forte de cette expérience inédite à laquelle elle a participé de janvier à septembre 2022, l’historienne Hélène Dumas nous accompagne dans l’écoute des témoignages de l’équipe d’Ibuka, littéralement Souviens-toi en Kinyarwanda. Hélène Dumas est spécialiste du génocide des Tutsi du Rwanda, docteure en Sciences sociales, chercheuse au CNRS et l’auteure de deux livres de références intitulés «Le génocide au village : le massacre des Tutsi au Rwanda», publié en 2014, aux éditions du Seuil et en 2020 et «Sans ciel, ni terre : paroles orphelines du génocide des Tutsi (1994-2006)», aux éditions La Découverte.  Découvrez les sites de l’association Ibuka France : - @IbukaFrance - Facebook Ibuka France  - Ibuka Rwanda @Ibuka_Rwanda
    12/2/2022
    48:29
  • Dans l’œil de Solidarnosc
    Après La voix de l'Est où il revenait sur les années d’influence du Parti communiste français racontées par le prisme de ses archives filmiques, Maxime Grember nous propose Dans l’œil de Solidarnosc une histoire visuelle et musicale du plus grand mouvement social du bloc de l’Est, décryptée par l’historienne du cinéma et réalisatrice Ania Szczepanska. Le 14 août 1980, la ville portuaire de Gdansk, au bord de la Baltique en Pologne, devient l'épicentre d’un mouvement de contestation unique et précurseur dans l’histoire du bloc de l’Est. Une grève pacifique à l’origine de la naissance du syndicat Solidarnosc – solidarité en français – dont la quête de liberté suscite une vague de sympathie internationale. Et c’est pendant cette grève de 17 jours que le photographe français Alain Keler réalise une série de photos devant les grilles du chantier naval Lénine de Gdansk, dont Confession publique devenue au fil du temps l’image symbole de ce mouvement. Une grève pacifique ou se rencontrent le monde ouvrier et l’Église catholique, désireuse de soutenir mais aussi d’encadrer ce mouvement social, qui sera scruté par l’oeil des photographes du monde entier et par les réalisateurs polonais, en proie à la censure, et en lutte dans leur propre pays. Ces photos et ces films, comme Ouvriers 80 (réalisé collectivement pendant les grèves) et L’homme de fer (réalise quelques mois plus tard par le cinéaste Andrzej Wajda), ont permis de documenter et de populariser ce mouvement, de créer des images iconiques de Solidarnosc, en Pologne en conscientisant la population, mais aussi à l’étranger en faisant émerger la figure médiatique de Lech Walesa, alors simple électricien syndicaliste qui deviendra en 1990 le premier président non communiste de la république de Pologne. Dans l'œil de Solidarnosc, un documentaire signé Maxime Grember, produit par Valérie Nivelon et réalisé par Sophie Janin.   Avec la participation de : - Ania Szczepanska, historienne du cinéma et maîtresse de conférence à l’Université Paris 1 La Sorbonne. Son dernier ouvrage Une histoire visuelle de Solidarnosc, est paru en 2021, aux éditions de la Maison des sciences de l’Homme. Elle est également réalisatrice de documentaires. On lui doit Solidarnosc, la chute du mur commence en Pologne (Looks film, 2019) et Nous filmons le peuple ! (Abacaris Films, 2013). - Georges Mink, sociologue et politologue spécialiste de l’Europe centrale et orientale. Il est directeur de Recherche émérite au CNRS et directeur d'Études et au Collège d'Europe (Natolin, Pologne). Parmi ses nombreux ouvrages de références sur l’histoire de la Pologne, citons La Pologne au cœur de l’Europe (de 1914 à nos jours) (Buchet-Chastel, 2015). Il est également l’auteur de documentaires, dont notamment L'Énigme polonaise, réalisé avec Virginie Linhart en 2005. - Alain Keler, photojournaliste et photographe documentaire français représenté aujourd’hui par l’agence MYOP. Il met à jour quotidiennement son blog «Journal d’un photographe» et propose sur son tumblr un décryptage de sa photo Confession publique. - Jacek Petrycki, chef opérateur et réalisateur de documentaires polonais. Il participe à la réalisation collective d’Ouvriers 80. L’interview a été réalisée par Ania Szczepanska et proposée en décembre 2021 par l’Institut polonais de Paris, à l’occasion des commémorations des 40 ans de la loi martiale en Pologne, le 13 décembre 1981.   Extraits des films : Ouvriers 80, Réalisation collective, 1980 L’Homme de fer, Andrzej Wajda, 1981 Solidarnosc, la chute du mur commence en Pologne, Ania Szczepanska, 2019. Références musicales : «Dziwny jest ten świat» de Czelaw Niemen «Mury» de Jacek Kaczmarski «Piosenka dlacorki» de Maciej Peitrzyk «Partizant» de Maciej Zembaty «Chcemy być sobą» de Perfect «Janek Wiśniewski»musique extraite de «L’Homme de fer», d’Andrzej Korzyński «Pałkarz» musique extraite de «L’Homme de fer», d’Andrzej Korzyński «Ballada o Janku Wisniewskim», musique extraite de «L’Homme de fer», de Krystyna Janda «Psalm stojących w kolejce» de Krystyna Prońko «Józek, nie daruję ci tej nocy» de Bajm «Piosenka dlacorki» de Joan Baez.   Remerciements : Nicolas Hardy (voice-over), Alain Keler, Georges Mink, Marzena Moskal (Institut polonais de Paris), Jacek Petrycki, Laurence Sarniguet (sonothèque de RFI), Michel Setboun et Ania Szczepanska.
    11/27/2022
    48:30
  • 1942, être juif et survivre en France
    Si 1942 est l’année de la mise en œuvre de la solution finale et des grandes rafles, c’est aussi l’année qui marque un tournant pour la survie des Juifs en France. Avec l’historien Jacques Sémelin, nous portons un regard neuf à hauteur d’hommes, de femmes et d’enfants sur les stratégies et les ruses du quotidien pour déjouer les arrestations et les déportations. 75 % des Juifs ont échappé à la mort en France. Avec les témoignages de Serge Klarsfeld, cofondateur de l'association des Fils et Filles de déportés juifs de France ; Suzanne pour son enfance à Vichy sous le maréchal Pétain ; Henriette Lerner, sauvée par les cheminots de Lille en 42 et Dominique Leser pour les archives de son grand-père Léon, juif engagé dans des actions de sauvetage dans le Nord Pas-de-Calais. À lire : La survie des juifs en France 1940-1944, de Jacques Sémelin, aux éditions CNRS.   À voir : - Site de l’association OSE œuvre de secours aux enfants - À la grâce de Dieu, l’expo sur les positions des églises face à la Shoah   - Facebook et Twitter de l’association Lille fives @LilleFives1942 - L'Humanité, c'est d'avoir risqué sa vie et celle de ses proches pour sauver des Juifs, le 11 septembre 1942.   À écouter dans les podcasts de La marche du monde : - Beate et Serge Klarsfeld, chasseurs de nazis - Vichy se souvient, archives et témoignages   À écouter dans Religions du monde : - Les églises et la Shoah entre silence, protestation et entraide.
    11/20/2022
    48:30
  • En mémoire des victimes du terrorisme
    Suite aux attentats de janvier et novembre 2015 à Paris, puis du 14 juillet à Nice, la présidence de la République française annonce en 2018 la création du Musée-mémorial du terrorisme, et confie à l’historien Henry Rousso une mission de préfiguration du futur musée. Henry Rousso est l’auteur de nombreux ouvrages de référence sur l’histoire de la Seconde Guerre mondiale : Le syndrome de Vichy, Vichy un passé qui ne passe pas, mais aussi Face au passé, un essai sur la mémoire contemporaine… Ensemble, nous découvrons le documentaire du cinéaste et historien Christian Delage intitulé 13 novembre - des vies plus jamais ordinaires, dont les témoignages puissants invitent à questionner le projet du Musée-mémorial. Comment rendre hommage aux victimes ? Quelle histoire du terrorisme raconter et surtout comment la raconter ?  En attendant l'ouverture du Musée-mémorial en 2027, découvrez son site en ligne. Pour aller plus loin Découvrez le webdoc de Valérie Nivelon, publié en 2020 À voir Le film 13-Novembre, des vies plus jamais ordinaires sur la chaîne Histoire,le dimanche 13 novembre à 15h20, et en replay pendant 60 jours (52'). Un documentaire inédit réalisé par Christian Delage, co-produit par Zadig Productions et Histoire TV. ► À lire aussi sur RFI Connaissances : Les attentats jihadistes sur le sol français depuis 1995
    11/13/2022
    48:30
  • Adrienne Soundélé, l’ivoirienne qui plante des arbres
    Adrienne Soundélé est une femme de cœur dont l’engagement pour l’environnement a commencé dans son jardin. Des acacias, des teks, des bambous plantés en plein Abidjan, capitale économique et bétonnée de la Côte d’Ivoire. En 15 ans, les actions de sensibilisation aux questions climatiques d'Adrienne Soundélé ont porté leurs fruits, dans les écoles, mais aussi au plus haut niveau de l'État qui a lancé son plan vert. Adrienne Soundélé est une femme inspirante mais aussi inspirée par nombre de figures africaines, telle Haïdar El Ali au Sénégal, ou encore Yacouba Sawadogo au Burkina Faso auquel le géologue Damien Deville rend hommage en lui consacrant un récit : « L’homme qui arrêta le désert. » Une émission signée Valérie Nivelon, réalisée par Sophie Janin avec les archives de la sonothèque de RFI et le reportage de notre envoyée spéciale permanente en Côte d’Ivoire, Bineta Diagne.   Pour aller plus loin : - Un portrait d’Adrienne Soundélé - La Fondation Soundélé Konan est sur Facebook et Twitter. À lire : - L’Homme qui arrêta le désert, de Damien Deville, aux éditions Tana.
    11/4/2022
    48:30

Similar Stations

About RFI - La marche du monde

Station website

Listen to RFI - La marche du monde, RFI - Radio foot internationale and Many Other Stations from Around the World with the radio.net App

RFI - La marche du monde

RFI - La marche du monde

Download now for free and listen to radio & podcasts easily.

Google Play StoreApp Store

RFI - La marche du monde: Podcasts in Family

RFI - La marche du monde: Stations in Family